L’addiction au sexe ou la dépendance sexuelle chez l’homme | Couple

addiction au sexe
L’addiction au sexe fait aujourd’hui la une des médias avec l’affaire DSK et la sortie du film Shame. Cette actualité à mis sous les feux de la rampe ce trouble du comportement qui est désormais considéré comme une véritable pathologie. Au même titre que l’addiction à l’alcool, le sexe peut devenir une dépendance chez certaines personnes. Cette addiction peut avoir de lourdes conséquences chez celui qui en souffre mais également chez le ou la partenaire.

Généralement ce sont les hommes qui souffrent de cette dépendance. Cette addiction est a différenciée du simple désir sexuel masculin qui est lui tout à fait naturel lorsqu’il est normalement canalisé dans le cadre d’une relation amoureuse. L’addiction sexuelle, quant à elle, est définie comme maladie handicapante. Elle est vécue comme telle car la personne dépendante ne peut pas réfréner ses pulsions et ses envies de sexe. L’univers du dépendant est alors tourné spécifiquement vers le sexe. La dépendance sexuelle est, pour eux, la seule manière possible de vivre leurs sentiments et/ou de faire face aux tensions. Le plus souvent, le dépendant sexuel ne peut supporter la privation, le manque de relations sexuelles. Ainsi, cette personne passera beaucoup de temps à la recherche de l’assouvissement de ses fantasmes ou de ses comportements sexuels.

On peut citer plusieurs symptômes de cette pathologie:

  • activité sexuelle à un rythme soutenu. Il ne peut s’empêcher de faire l’amour plusieurs fois par jour
  • un désir sexuel incontrôlable
  • activités sexuelles dans des situations à risque
  • pensées sexuelles continues au point d’entraver les activités quotidiennes ou du moins de les ralentir
  • l’addiction prend le dessus sur toute autre activité
  • altération des facultés de discernement et de retenue
  • ses principales préoccupations sont axées thématiquement sur le sexe
  • les rencontres avec les femmes ont toutes une connotation sexuelle
  • ce trouble aboutit la plupart du temps à la désagrégation totale du couple
  • la violence est présente au quotidien dans les pathologies les plus lourdes

Comme nous le voyons, l’addiction sexuelle est un véritable calvaire, à la fois pour celui qui en est victime mais aussi pour la partenaire qui subit sans cesse les effets de ce grave trouble du comportement. Toutefois, l’addiction au sexe reste un phénomène complexe. Un travail de fond devra donc s’effectuer avec l’aide d’un professionnel de la santé mentale.

6 commentaires
  1. Bonjour, je suis addict au sexe je suis homme marié avec deux enfants et je n’arrête pas de tromper ma femme et je le regrette chaque fois mais malheureusement je recommence.

  2. Bonjour, existe-t-il un numéro de téléphone pour m’aider, je sais plus quoi faire. Je suis addicte au sexe, j’aimerais que cela s’arrête. Merci

  3. moi chaque jour je dois au moins fois me masturber et c’est un vrai probleme dans la vie de tout les jours dans la mésure ou j’ai vu mes notes universitaires connaitre une chute libre.j’écris ce commentaire pour que vous puissiez me donner les noms de qq medocs pour en finir ou du moins ralentir cette nuisance.merci à vous

  4. Salut,De le veux savoir le risque que je cour pour le faite d’une séparation brutale du côté mon épouse,puis que je suis en axile,et de m’abstenir depuis bientôt une année, parfois l’envie me prend et j’arrive à me maîtriser après c’est les mots de tête très grave survie des battements de cœur.

  5. Je suis complètement addict au sexe avec des filles blacks. Il n’y a vraiment que ce genre de femme qui m’attire. Je pourrais évidemment avoir une relation sexuelle avec une fille d’un autre couleur de peau, mais ce n’est pas pareil. Les femmes noires sont tellement plus belle et leurs formes plus généreuses.

  6. Par l’intermédiaire d’une émission que j’ai vu le 23/01/12 sur France 2.J’ai compris pourquoi que mon ex compagnon avait très souvent envie de faire l’amour , nous ne couchions pas tous les jours ensemble car il est commercial en déplacement une partie de la semaine.Chaque nuits passer ensemble il me demandait de faire l’amour et il a eue des pannes sexuelles et cela le contrariait beaucoup et pleurait. Il décide d’allé voir un spécialiste et celui-ci lui a prescrit des comprimés pour que son sexe soit en érection pour me faire l’amour et chaque nuits j’y avait droits mais moi je suis pas accros du sexe , j’aime bien faire l’amour mais il faut avant tout le désir profond de son partenaire .Conclusion je suis resté avec cet homme 13 mois et il m’a quitté car je ne désirais pas lui faire l’amour deux soirs de suite. Je suis horrifié par ce comportement bestial.qu’en pensez-vous docteur ?

Laisser une réponse

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.

x

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé des jeux concours et actualité du portail.