Important pour les parents de poser des limites dans l’éducation des enfants|Education

Important pour les parents de poser des limites dans l’éducation des enfants

jeune enfants 150x150 Important pour les parents de poser des limites dans l’éducation des enfants
Ayant une formation de psychologue clinicienne, je m’intéresse plus particulièrement au domaine de l’enfance, de l’adolescence ainsi que tout ce qui peut toucher au monde familial. Dans mes différentes expériences professionnelles, j’ai pu côtoyé énormément de familles qui étaient en difficulté quand à l’éducation à donner à leurs enfants. J’ai pu constaté qu’une des difficultés principales pour eux, était d’imposer des limites et des règles c-à-d tout simplement établir un cadre éducatif stable et permanent.

Les limites et règles sont essentielles à l’évolution d’un enfant. Elles deviennent des balises qui l’aident à grandir et à se structurer dans un climat de sécurité. Dès sa naissance, l’enfant a besoin d’un cadre et de limites autant que de liberté et d’autonomie. Cette réalité de limites et de frustrations se prolonge tout au long de la vie. La première fonction parentale, et non des moindres, est d’organiser un cadre qui réponde aux besoin et aux rythmes de l’enfant et qui tienne compte partiellement de ses désirs, mais ni trop ni toujours.

Les parents sont comme des digues qui évitent les débordements et amènent l’enfant à intégrer les règles et les lois. Mais parfois certaines situations compliquent ce rôle (exemples).

  • Certains parents craignent de perdre l’amour de leur enfant s’ils lui imposent une limite et donc un refus. En réalité, même s’il les accepte mal, l’enfant est rassuré par des règles claires et fermes. Une absence de règles, ou des règles qui changent constamment, ou sont respectées selon l’humeur, l’insécurise et ne lui donne pas l’assise nécessaire pour grandir et aller de l’avant.
  • D’autres parents craignent de jouer le « mauvais » rôle auprès de l’enfant s’ils se montrent personnellement plus sévères ou plus stricts que l’autre parent. C’est oublier que les rôles parentaux sont complémentaires et que c’est dans la différence que les enfants se construisent. Par contre, une vision identique des parents quand aux limites à imposer est essentielle.
  • Dans une situation de séparation conjugale, certains parents préfèrent laisser tout faire à l’enfant, estimant qu’il vaut mieux préserver de tout conflit le peu de temps passer ensemble. Cette attitude qui peut être compréhensible est pour l’enfant, une occasion manquée de construire sa sécurité de base.
  • L’adolescent, quant à lui, amène les parents à se remettre en question et à se réajuster. Cela doit aussi se passer au niveau des limites qui ne doivent plus être les mêmes que lors de la petite enfance. Elles doivent s’adapter aux réalités de ce que vit le jeune actuellement : besoin d’indépendance, de se tester par rapport aux pairs, de s’opposer aux parents… Cependant il s’agit de rester ferme quant aux interdits et limites que vous vous êtes fixés même si le dialogue doit rester ouvert avec votre adolescent. Là encore, on voit l’importante de maintenir le cap de la limite car c’est sur ces balises que le jeune se construira.

Pour conclure, dans notre société, la consommation semble rimer avec bonheur absolu. Les termes « désir » et « besoin » ont tendance à se confondre de plus en plus. C’est oublier que pour se construire, l’homme doit consentir à renoncer. C’est une situation qui n’aide pas les parents dans leurs tâches éducatives. Le rôle des parents est non seulement de montrer l’exemple en respectant les limites qui leurs sont imposées mais également de ne pas laisser croire que l’on pourrait être pleinement et toujours satisfait.

NOTE: 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1: 5,00 out of 5)
Loading ... Loading ...

Laisser une réponse

WP-SpamFree by Pole Position Marketing