Les enfants maltraités deviennent-ils nécessairement des parents maltraitants? | Maltraitance

enfants maltraités
La croyance populaire soutient l’idée que les enfants maltraités deviennent automatiquement des parents maltraitants. Celle-ci repose sur le fait que les parents maltraitants ont souvent soufferts eux-mêmes de maltraitance, on vécu un passé douloureux ou des relations difficiles avec leurs propres parents.

La reproduction du modèle parental n’est pas automatique :

Pourtant ce phénomène de la reproduction systématique de la violence est loin d’être généralisé et n’est certainement pas scientifiquement prouvé. Bon nombre d’adultes qui, enfants, ont souffert de parents violents ou abusifs, sont néanmoins devenus des pères ou mères responsables et fiables.

En abordant la parentalité, la plupart des hommes et femmes se demandent s’ils pourront s’occuper valablement de leurs enfants, s’ils pourront être des parents différents de ceux qu’ils ont eux. Beaucoup de femmes enceintes, revisitent leur passé et se questionnent sur la manière d’apporter à leur enfant attention, protection et tendresse sans être étouffante et sans leur faire peser leurs angoisses. Le désir de bien faire est là et l’angoisse de ne pas y parvenir est souvent présente également. Se poser ces questions, c’est déjà chercher à engager des changements. La capacité d’analyser de façon réaliste les liens à ses propres parents. Permet de sortir du sillon de la répétition. Sans cela il risque d’y avoir un « collage » au triste modèle parental. Ce travail ne se fait pas seul. Il se réalise et se poursuit tout au long de la vie dans les échanges et relations avec les autres : mari, fratrie, amis, professionnels de la santé…

Lorsqu’il y a répétition :

Dans les familles où l’histoire se répète, le problème semble être que les générations amènent aux suivantes la « note non réglée » avec la précédente et font ainsi payer à leurs enfants le malheur de leur propre enfance. Ce mécanisme agit implicitement dans les familles. Les parents qui n’ont pas pu faire entendre leur malheur ou être reconnu dans leur souffrance par leurs propres parents ou par d’autres adultes, attendent de leurs enfants de réparer ce qu’ils ont enduré. Les enfants ne peuvent tenir le rôle de soignant à l’égard de leurs parents. Ce n’est pas auprès des enfants que les adultes blessés doivent se réfugier et solliciter de l’aide.

Voilà pourquoi l’attention et la solidarité à porter aux parents maltraitants sont si nécessaires et certainement plus réparatrices que la critique ou le rejet. Par l’attention accordée au parents, le professionnel aide peu à peu ce dernier à prendre en compte ses responsabilités d’adulte et à laisser la place « d’enfant » à leurs propres enfants pour éviter de lui faire tenir un rôle qui ne lui revient pas.

1 commentaire
  1.  

    Bonjour,
    Vous avez raison, le comportement des parents envers son enfant dépend de son vécu par rapport à ses propres parents et souvent de son mal être.

Laisser une réponse

Derniers articles

Contact

Website: http://www.psycho-bien-etre.be
Email: info@psycho-bien-etre.be