La Fish pédicure fait polémique, elle pourrait transmettre le HIV et l’hépatite | Maladie

fish pedicure

La fish pédicure est un nouveau soin de beauté pour le moins surprenant. Pour avoir des pieds tout doux, plus besoin de pierre ponce ou de gommage : les Garra Rufa, de petits poissons d’eau douce, se chargent de tout !

Comme son nom l’indique, la fish pédicure consiste à confier vos pieds à des poissons et plus précisément à des Garra Rufa.

Ces petits poissons d’eau douce, originaires des rivières de Turquie, ont pour particularité de traquer et de nettoyer la moindre peau morte…

Ils se nourrissent des parties desquamantes de la peau et secrètent une enzyme qui stimule la croissance des cellules saines : un véritable bain de jouvence pour les pieds surmenés !
Mais une polémique est apparue : l’eau tiède utilisée serait un vecteur de bactéries et pourrait transmettre des maladies comme l’hépatite…

S’il est connu pour se repaître de peaux mortes, le Garra Rufa l’est aussi pour son efficacité à nettoyer les plaies cutanées de personnes souffrant de maladies comme le psoriasis ou l’eczéma.
Les infections et les bactéries peuvent être transmises directement par les petits poissons mais aussi par l’eau utilisée par un précédent client et pas changée. Les virus comme ceux du VIH et de l’hépatite peuvent être transmis si les clients infectés saignent dans l’eau thermale qu’on réutilise. En fait, « quand les procédures d’hygiène sont correctement suivies, le risque d’infection est très faible. »

Pour éviter toute contagion de virus, il s’agit de changer l’eau entre chaque personne et de vérifier la santé des pieds de ceux qui les mettent dedans. Ceux qui ont des coupures ou des éraflures ne devraient pas utiliser le petit bassin plein de poissons.

Face à cette polémique, certains états américains ont interdit la Fish pédicure, en Grande-Bretagne les utilisateurs sont mis en garde.

Et chez nous ? La question est à l’étude au Conseil Supérieur de la Santé qui vient de créer un groupe de réflexion avant une position officielle sur le sujet attendue au début de l’année prochaine.

6 commentaires
  1.  

    j’habite en Bretagne (Côte d’Armor) et suis navrée de ne pas trouver de fish pédicure. Si quelqu’un peut me dire OU en Bretagne, je pourrais en trouver un? Merci

  2.  

    La différence avec l’eau de la piscine, c’est qu’elle est bourrée de chlore…
    Les poissons ne survivraient pas dans une telle eau, de même que de nombreux micro-organismes.
    De plus,  » pour que le risque 0 soit bien réel « , le risque zéro n’existe pas, nulle part. Il y a déjà eu des cas de contamination, surtout chez des patients plus fragiles et il y en aura encore.
    La Belgique règlemente peut être relativement bien mais ce n’est pas le cas partout. Il est essentiel que les personnes qui s’essaient à cette « thérapie », tout en sachant qu’aucune étude n’a pu démontrer un quelconque bénéfice thérapeutique (c’est a dire bénéfique contre l’une ou l’autre maladie), soient au courant des risques inhérent à cette pratique!

  3.  

    bonjour,
    Suis tres interressee par la fish pedicure.
    Quel diplome obligatoire pour ce genre d institut?
    Quelle superficie?
    Quels sont les tarifs des soins?
    Y a t il des demandes speciales a faire pour une ouverture?
    UN GRAND MERCI.DELPHINE

  4.  

    Bonjour, je confirme le message du salon SWEETY FISH, toutes les conditions sont mises en oeuvres pour que le risque 0 soit bien réel!
    à la piscine, les gens y vont avec des grosses verrues, mycoses, plaies et autres, on urine dans l’eau, on crache dans l’eau pourtant on en fait pas « polémique »!
    Nous respectons un protocole sanitaire stricte pour le bien-être et « des clients et des animaux! et je confirme l’eau est traitée aux rayons ultra violet c’est un détail de sécurité très important!

    •  

      Très bien répondu AQUA FISH BEAUTY !!!!
      Je comprends qu’il faut mettre en place des réglementations mais arrêtons de créer des polémiques ……. interdisons aussi ces gros titres aberrants pour vendre du papier !!!!
      Si on crée une polimique autour du Fish Spa, alors il faut fermer toute les piscines !!!!

  5.  

    Les proppriétaires de FISH SPA travaillent avec le service préfectoral de la Direction Départementale de la Protection des Personnes de leur Département
    L’eau des bacs passe devant une lampe UV, identique à celles utilisées dans le cadre de la stérilisation de certains matériels chirurgicaux, 4 fois par heure.
    Les pieds des clients sont désinfectés avant chaque séance par un gel hydroalcoolique virucide, bactéricide,fongicide, agréé par les préfectures,laissé posé pendant une durée de 5 min. Les éventuelles micro-coupures sont détectées lors de la pose du gel.
    L’eau des bacs est renouvellée à raison d’1/3 par semaine…
    Toutes les conditions sont réunies pour s’approcher le plus possible du RISQUE 0

Laisser une réponse

Derniers articles

Contact

Website: http://www.psycho-bien-etre.be
Email: info@psycho-bien-etre.be