Le Sida, prévention et traitement | Maladie

le sida, prévention et traitement
La maladie du sida ou Syndrome d’Immuno Déficience Acquise a été observé pour la première fois au début des années 80 en Amérique du Nord. Le sida est causé par le virus VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine). Ce virus se transmet lors de rapports sexuels (via le sperme et les sécrétions vaginales), par le sang et par le lait maternel. Le VIH est également présent dans la salive, la sueur et les larmes, mais en quantité insuffisante pour la transmission du virus. Il n’y a donc aucun risque de transmission par une poignée de main, un éternuement,…

Les rapports sexuels non protégés et l’échange de seringues sont les 2 modes d’infection les plus répandus. Le VIH se transmet aujourd’hui essentiellement au cours de relations sexuelles hétérosexuelles ou homosexuelles non protégées, qu’elles soient vaginales, anales ou orales.

Le VIH ne peut pas se développer seul, il a besoin de cellules humaines. Pour son développement, le virus recherche dans le corps humain les globules blancs spécialisés dans la défense du système immunitaire qu’il détruit en se multipliant.

Si vous croyez être séropositif, faites aussitôt un test de séropositivité au VIH (sida) révélera la présence du virus dans le sang. La personne touchée par le VIH est très contagieuse dès le début alors par précaution, il est impératif d’utiliser des préservatifs.

Quelle est la différence entre « être séropositif » et « avoir le sida » ?

Une personne est dite séropositive pour le VIH à partir du moment ou elle a été en contact avec le virus VIH qui s’est introduit dans son organisme et a commencé à s’y multiplier. L’organisme produit alors des anticorps. C’est la présence de ces anticorps dans le sang qui permet de déterminer si une personne est porteuse du virus et est donc séropositive.

Durant une période plus ou moins longue, le corps parvient à se défendre contre les attaques du VIH. Cependant lorsque les virus se multiplient de plus en plus et que les lymphocytes diminuent, le corps ne parvient plus à lutter. A cet instant, le corps est très affaibli et des infections opportunistes peuvent apparaître (infection qui profitent d’une faiblesse pour se déclarer). C’est à ce moment là que l’on emploi le mot sida et plus séropositif. La majorité des personnes touchées meurent des affections auxquelles le sida les a prédisposées en affaiblissant leur système immunitaire.

Comment se protéger et protéger les autres ?

Utiliser un préservatif lors de toute relation sexuelle (vaginale, anale, orale). Cette recommandation est valable pour le sida comme pour les autres maladies sexuellement transmissibles. Si vous utilisez un lubrifiant, il est conseillé dans ce cas d’utiliser un lubrifiant à base d’eau pour éviter toutes altérations du préservatif. Ne multipliez pas les partenaires sexuels.

En cas de blessure, veiller à ce que le sang ne soit pas en contact avec une plaie d’une autre personne et donc, ne partagez pas votre matériel de rasage ou brosse à dent. Eviter absolument, en cas de prise de drogue, d’échanger les seringues.

De quels traitements dispose-t-on actuellement contre le sida ?

Les traitements actuels ne font pas disparaître le VIH, ils empêchent sa progression dans l’organisme. Ils permettent de diminuer le nombre de virus présents dans le sang, de renforcer le système immunitaire et de ralentir l’évolution de l’affection. Ces traitements sont ce qu’on appelle des tri-thérapies. Il s’agit d’un composé de trois médicaments. Ces médicaments ont des effets secondaires. Ceux-ci varient en fonction des personnes.

De nombreux chercheurs travaillent activement à la mise au point de nouveaux traitements contre le VIH. L’information à cet égard évolue rapidement. Tenez-vous au courant en parlant à votre médecin.

Laisser une réponse

Derniers articles

Contact

Website: http://www.psycho-bien-etre.be
Email: info@psycho-bien-etre.be