Les allergies reviennent avec le printemps | Maladie

jeune-enfants
Pour plusieurs millions de personnes, le retour du printemps n’est pas synonyme de gaieté car il y a une recrudescence des allergies. Les responsables sont le plus souvent les pollens de graminées. Pourtant des traitements existent et l’on peut même se désensibiliser pour faire disparaître l’allergie. Le nombre d’allergiques a doublé en 15 ans dans les pays occidentaux. C’est d’ailleurs la 4e maladie chronique au niveau mondial. La période du printemps est une période particulière beaucoup de pollen est libéré dans l’air et provoquent donc des réactions de l’organisme.

Définition:
L’allergie correspond à une réaction démesurée et anormale de l’organisme face à une substance appelée allergène. Ces allergènes sont généralement de petites molécules extrêmement nombreuses: on peut en effet être allergique à presque tout.
Le diagnostic d’une allergie doit se faire chez un allergologue, à l’aide de tests cutanés indolores permettant de déterminer la présence d’une sensibilité aux aliments ou aux substances de notre environnement. Par ailleurs, l’enfance est une période importante dans le déclenchement des mécanismes de l’allergie. On sait par exemple qu’une forte densité d’acariens augmente les risques d’apparition d’asthme. De même, la sensibilisation à certains allergènes comme les pollens de graminées constitue un facteur de risque d’asthme chronique persistant à l’adolescence.

Les symptômes :

  • Démangeaisons au niveau des yeux
  • Éternuements
  • Nez qui coule ou bouché
  • Fatigue
  • Perte de l’odorat partielle ou totale…

Il n’est pas simple de définir les allergies et de les comprendre. Elles varient selon les individus, les endroits, les saisons… Les spécialistes sont parvenus à les classer en 3 grandes catégories : les allergies respiratoires (40% des Français sont touchés par une allergie respiratoire! En cause ? Les acariens et les moisissures), les allergies alimentaires et les allergies de contact.

Avec le Printemps, vous êtes de nombreux allergiques à voir revenir, comme chaque année, rhumes, conjonctivite, asthme ou eczéma, sans bien savoir à quel allergène vous êtes trop sensibles.

Mal connues et mal définies, les allergies sont souvent mal soignées avec des traitements choc, qui ne sont pas sans effets secondaires nuisibles, comme les corticoïdes ou les anti- histaminiques. S’ils ont le mérite de stopper l’irritation immédiatement, leur effet est pourtant bref. Vous verrez revenir les mêmes symptômes, et bien souvent décuplés, parce que rendus plus forts.

Si vous vous reconnaissez dans ce profil et que vous souffrez de plusieurs symptômes typiques d’une allergie, prenez rendez-vous chez un allergologue pour définir avec précision de quel type d’allergies vous souffrez. Il pourrait également vous prescrire un traitement adéquat.

Laisser une réponse

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.

x

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé des jeux concours et actualité du portail.