Les facteurs de risque de l’ostéoporose | Maladie

jeux dangereux et les jeunes
L’ostéoporose entraîne une décalcification progressive du squelette, une augmentation de la fragilité osseuse et des risques de fractures. Précisons qu’il ne s’agit que d’un processus naturel lié le plus souvent au vieillissement. Cette maladie est souvent associée à la ménopause à tort car elle peut se déclarer plus tôt. L’ostéoporose touche de plus en plus de personnes.

Jusqu’à un certain âge, l’équilibre entre les cellules osseuses détruites et reconstruites est maintenu. Passé la trentaine, le cycle de renouvellement de ces cellules devient plus difficile à assurer. La perte osseuse est lente et régulière. Avec l’âge, les cellules osseuses se renouvellent moins bien et le squelette devient plus poreux, plus fragile. Cette régression quantitative et qualitative entraîne une fragilité accrue des os qui se traduit souvent par des fractures répétées. On parle d’ ostéoporose lorsque la densité osseuse passe en dessous d’un certain seuil. Cette maladie est fréquente et touche environ 40 % des femmes après 50 ans. Chez les femmes, l’arrêt des œstrogènes à la ménopause accélère le processus de perte de densité osseuse. Le diagnostic et le traitement de l’ostéoporose arrivent souvent tard. N’hésitez pas à en parler avec votre médecin dès 50 ans et même avant si vous présentez des facteurs de risques, il pourra dès lors réaliser un examen appelé ostéodensiomètre.

Facteurs de risque:

  • L’âge et l’influence hormonale: Etre âgé de 50 ans et plus constitue en soi un facteur de risque d’ostéoporose car l’avancement en âge engendre une diminution de l’activité de renouvellement des cellules osseuses.
  • Les antécédents familiaux: L’ostéoporose présente un caractère héréditaire. Ainsi, les individus dont un parent du premier degré a souffert d’ostéoporose seront plus à risque de développer un jour cette pathologie.
  • Une alimentation pauvre en calcium et vitamine D: Le calcium et la vitamine D font partie des constituants du tissu osseux. Si l’alimentation ne fournit pas les apports suffisants, le système osseux en sera fragilisé et le risque est donc plus important.
  • Certaines maladies et/ou traitements médicamenteux: Les personnes qui souffrent de la maladie de Crohn, de troubles thyroïdiens ou de polyarthrite rhumatoïde sont plus vulnérables. Le risque d’ostéoporose peut également être accru chez les personnes à mobilité réduite ou qui suivent certains traitements médicamenteux.
  • L’origine: Il a été démontré dans de nombreux travaux scientifiques que les personnes d’origine caucasienne ou asiatique présentent un risque plus important que les personnes d’origine africaine.
  • Un faible indice de masse corporelle: Les personnes dont l’IMC est inférieur ou égal à 18 sont plus à risque d’ostéoporose.
  • Le tabac, l’alcool: La consommation excessive de tabac et d’alcool favorise également la survenue d’une ostéoporose.
  • La sédentarité: Le manque d’activité physique constitue lui aussi un facteur de risque d’ostéoporose.
1 commentaire
  1. Bonjour,
    L’ostéoporose est une maladie grave. Et j’ai aussi remarqué que ce sont les femmes qui sont les plus touchées.

Laisser une réponse

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.

x

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé des jeux concours et actualité du portail.