L’humidité, cause de maladies respiratoires | Maladie

humidité, cause de maladies respiratoires
Sans aucun doute, une maison humide est un endroit propice au développement des moisissures, des champignons et des acariens favorisant l’apparition des maladies respiratoires. Il convient de dire qu’un taux d’humidité très élevé ne fait qu’aggraver les rhinites et les crises d’asthme.

Les symptômes déclenchés par la présence de vapeur d’eau dans une pièce

La combinaison d’infiltration d’eau et de la chaleur au sein d’un logement déclenche souvent des réactions chez les habitants et surtout chez les personnes vulnérables. Parmi les symptômes qui peuvent apparaître immédiatement, on cite l’irritation de la peau, les maux de tête, la fatigue, les nausées, l’essoufflement, l’irritation des yeux et les allergies. De nombreuses études ont montré que la virulence de l’effet sur la santé est liée à la durée d’exposition de la personne aux spores. Ces derniers sont des fines particules constituant un champignon.

Zoom sur les maladies respiratoires causées par la formation des moisissures

L’asthme et la rhinite sont les principales maladies respiratoires causées par la présence d’un taux d’humidité important. La rhinite peut être chronique du fait qu’elle entraîne des congestions nasales, de toux, mais aussi des problèmes d’irritation. Elle est favorisée par la présence des acariens une pièce mal isolée. Les crises d’asthme sont souvent déclenchées par la présence de moisissures et de champignons au sein du logement.

Les solutions pour venir à bout de l’humidité

Un habitat trop isolé ou mal isolé constitue un danger pour la santé il faut donc traiter votre problème d’humidité rapidement. Il faut savoir que l’air doit se renouveler régulièrement au sein de la maison pour empêcher la prolifération des bactéries diffusées par les systèmes de chauffage et la stagnation des acariens. Afin d’éviter l’apparition des maladies respiratoires, il faut adopter les bons gestes. Force est de savoir que le taux de vapeur d’eau maximal au sein d’un habitat ne doit pas excéder les 50 % par temps chaud et 30 % par temps froid.

Vous pourrez connaître le taux de vapeur d’eau présent dans votre logement en utilisant un hygromètre. Il est conseillé d’ouvrir les fenêtres de temps en temps pour aérer l’ensemble de la maison. Vous pourrez nettoyer les parties moisies à l’aide d’un chiffon imbibé d’eau savonnée. Essuyez ensuite la surface avec une éponge humide et séchez-la avec un chiffon bien sec. Dans le cadre de rénovation de chambres, optez pour des peintures anti-humidité. La mise en place des absorbeurs de vapeur d’eau dans les pièces les plus touchées est également recommandée pour instaurer un environnement sain.

Enregistrer

Enregistrer

Laisser une réponse

Derniers articles

Contact

Website: http://www.psycho-bien-etre.be
Email: info@psycho-bien-etre.be


Autres liens