Radioactivité: Pourquoi prendre des comprimés d’iode? | Maladie

sommeil-reparateur
Au fur et à mesure des graves évènements survenus au Japon et notamment dans la centrale nucléaire de Fukuschima, de nombreux belges s’inquiètent et veulent se procurer des comprimés d’iodes afin de se protéger. Lors d’un accident nucléaire, de nombreuses substances radioactives peuvent être libérées dans l’atmosphère. Les expositions à ces particules radioactives peuvent avoir des effets variables suivant la durée d’exposition, la nature des rayons et les personnes touchées.
Il est vrai que les comprimés d’iode peuvent être très efficaces mais uniquement lorsque l’on est exposé à des substances radioactives. Les capsules d’iode ont la capacité de protéger les glandes thyroïdes en cas de radiation. Ces comprimés ne sont pas utiles en dehors des zones nucléaires, précise l’agence fédérale de contrôle nucléaire. Ces capsules ne sont disponibles que dans un périmètre de 20 km autour des centrales. En dehors de ces zones, il n’y a pas de possibilité de s’en procurer car il est inutile d’en ingérer de manière préventive voir même dangereux. En effet il y a un danger à prendre de l’iode sans risque de contamination radioactive avéré. L’iode est un produit actif qui peut dérégler le fonctionnement de la thyroïde. Pourtant, dans de nombreux pays, les pharmaciens voient arriver des clients qui aimeraient s’en procurer.

Comment fonctionnent les comprimés d’iode ?
Lorsqu’on est susceptible d’être dans une zone irradiée par de l’iode radioactif. La prise de comprimé d’iode non-radioactif permet de saturer la glande thyroïde. Dans ce cas, celle-ci n’est plus capable de fixer l’iode radioactif inhalé ou ingéré lors de la contamination. L’iode radioactif est ainsi éliminé dans les urines, protégeant ainsi de l’apparition d’un cancer de la thyroïde.

Laisser une réponse

Derniers articles

Contact

Website: http://www.psycho-bien-etre.be
Email: info@psycho-bien-etre.be