Etes-vous sexuellement compatible ? | Sexualité

arrêt cardiaque
Suis-je sexuellement compatible avec mon partenaire ? Quelle est cette drôle d’expression ?

Pour répondre à cette question, il faut d’abord nous intéresser à la libido : le désir, également appelé « libido », représente l’énergie de nos pulsions sexuelles et notre recherche instinctive et animale du plaisir. Or, cette énergie varie, tant par son intensité que par sa fréquence, d’une personne à une autre et varie même selon les périodes de notre vie. Pour certains, cette libido sera d’une importance capitale, alors que pour d’autre, elle ne sera qu’un aspect secondaire. On comprend mieux alors à quel point il est rare de trouver une personne avec laquelle on vivra une sexualité réellement compatible.

Mais qu’entend-on par sexuellement compatible ?

Il y a plusieurs facteurs qui vont être intéressants d’analyser pour répondre à cette question.

Le facteur organique pourrait être une des causes d’une sexualité non compatible

  • La physionomie de l’appendice masculin serait-il en cause dans cette incompatibilité ?La réponse est simple, la femme et l’homme dispose chacun de particularité physique leur permettant d’avoir des rapports sexuels normaux car les dimensions de leurs sexes respectifs le permet dans ma plus part des cas. Et Rocco Siffredi me direz-vous ? Son appendice sur-développé serait-il incompatible avec certaines d’entre vous ?Effectivement, il pourrait sans doute provoquer un inconfort physique lors de la pénétration qui pourrait provenir sans doute de l’anatomie de votre vagin mais si celui-ci est bien préparé à recevoir le sexe de l’homme, il ne devrait pas y avoir de difficultés.
  • Quelques chiffres : le vagin mesure en effet 8 cm au repos et 12 en état d’excitation. Un pénis mesure en moyenne entre 12 et 17 cm en érection. Il est donc toujours assez long. Et cela d’autant plus que le point G, zone réputée la plus réceptive au plaisir chez les femmes, et bien, ce point G est situé à 4 cm seulement de l’entrée du vagin.Le vagin est par ailleurs prévu par la nature pour se dilater beaucoup, puisqu’il vit des accouchements, il peut toujours accueillir un pénis relativement large.

Cependant, si une femme ressent tout de même des douleurs qu’elle attribue à la taille du sexe de son partenaire, l’essentiel est d’allonger la durée des préliminaires afin de relaxer le vagin, de pratiquer une pénétration très douce pour que le bout du pénis s’adapte, et éventuellement d’ajouter du gel, car la difficulté peut venir d’un manque de lubrification.

C’est alors le moment de communiquer avec son partenaire pour ajuster vos positions, pour créer votre propre danse de l’amour…Une relation sexuelle passe par une bonne communication pour comprendre comment l’autre reçoit vos caresses, de quelle manière il aime exprimer son désir sexuel.

Les psycho-relationnels sont sans doute plus importants à considérer

Tournons-nous plutôt vers l’aspect psycho-relationnel du couple : en effet bon nombre de comportements peuvent entrainer cette incompatibilité sexuelle.

Y a- t-il un décalage entre votre appétit sexuel et celui de votre partenaire ? Telle est la question à se poser…Autrement dit, pensez-vous que la fréquence des relations sexuelles dans votre couple sont satisfaisantes pour les deux ?

Si vous répondez non, à cette question, c’est sans doute que pour le moment vous n’êtes plus sexuellement compatible. Ce qui ne veut pas dire que vous ne l’avez jamais été, mais la sexualité dans un couple varie énormément à travers le temps. Rappelez-vous vos premiers émois, vous étiez sans aucun doute sur la même fréquence, une nouvelle rencontre amoureuse étant toujours un moment où le désir est à son comble.

Mais la vie d’un couple qui dure n’est pas de tout repos…ou plutôt si, on s’endort sur des pratiques sexuelles répétitives, des moments (le samedi soir de référence) ou des lieux pas très originaux.

Comment sortir de ces moments dans un couple, où la routine s’est installée au point que sexuellement on n’est plus compatible ?

Communiquer est le maître mot de la relation quelle qu’elle soit !

Communiquer sur quoi me direz-vous ? Voici quelques points à aborder pour vous y aider.

  • Parlez du besoin de chacun d’avoir de relations sexuelles : combien de fois par semaine par exemple. Et comparez vos résultats.
  • Demandez-vous quel genre de plaisir aime votre partenaire : fellation, plaisir solitaire, masturbation, etc
  • Quelles sont les positions préférées, les endroits, le moment la plus excitant pour lui ?

Comparez toutes ces réponses, et vous aurez un aperçu de la manière dont l’autre perçoit une sexualité épanouie à quel rythme et de quelle manière. Mais le travail ne va pas s’arrête là, il faut maintenant trouver un terrain d’entente pour que chacun s’y retrouve. A vous de trouver un certain équilibre entre vous pour vous rapprocher le plus des besoins de chacun.

Notons, qu’un décalage trop important de l’appétit sexuel peut néanmoins entraîner des difficultés dans un couple qui peut conduire à la rupture.

Il n’y a pas de norme en matière de fréquence des rapports sexuels, il y a juste deux personnes qui sont seulement sur la même longueur d’onde pour arriver à ce que chacun puisse s’épanouir sexuellement. Si un couple décide de n’avoir qu’un rapport sexuel par semaine et que les partenaires sont satisfaits, ils sont compatibles sexuellement.

Pour conclure sur le fait d’être sexuellement compatible

Lors d’une séance de sexothérapie, l’incompatibilité sexuelle peut être travaillée par le couple et peut donc conduire à une sexualité plus harmonieuse lorsque chacun s’est posé les bonnes questions afin de mieux comprendre son propre fonctionnement sexuel, ses propres besoins.

Le sexologue peut vous aider à travers des questionnaires très précis à évaluer votre histoire sexuelle par l’auto-observation.

Il peut ensuite proposer de modifier certains comportements pour ajuster votre sexualité à celle de votre partenaire.

Article Véronique Lagrange, Thérapeute familial et conjugal- sexologue
Sources :

  • http://prioritesante.blogs.rfi.fr/article/2015/01/28/la-taille-du-sexe-peut-elle-poser-des-problemes
  • http://www.novafemina.com/sexualite-compatibilite-sexuelle-existe-elle/
  • « Les dysfonctions sexuelles » Trudel G., Presses de l’Université du Québec, 2000

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser une réponse

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.

x

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé des jeux concours et actualité du portail.