Bientôt la rentrée des classes | Education

rentrée des classes
Dans quelques jours, c’est la rentrée. Cette expression est remplie de fantasmes, de rêves mais aussi de craintes. Pour certains, c’est l’entrée dans un monde inconnu et mystérieux. Les entrées en maternelle, primaire, secondaire sont des étapes importantes. Elles nous plongent dans un sentiment d’insécurité car elles sont remplies d’incertitude, d’inconnu et de découvertes. Pour d’autres, c’est une «ré-entrer» dans un univers déjà connu.

Les différentes « rentrées » sont synonymes d’étapes et changements. Elles marquent les temps forts qui ponctuent la vie. C’est un rite qui souligne le passage des étapes et qui permet de mettre des mots sur le cours de la vie.

La maternelle, la première étape

Passer de la crèche ou de la maison à la maternelle, c’est passer de bébé à l’enfant. C’est être reconnu comme étant un être de langage. Ici, il s’agit d’une séparation programmée et systématique avec le milieu familial. La vie prend donc un nouveau tournant qui sera, pour les uns une courbe douce et pour les autres, ce sera un virage à angle droit. Alors que certains y trouvent l’occasion de vivre de nouvelles aventures, d’autres se manifestent avec larmes et cris.

Les primaires, un moment-clé

Nombre d’entre nous ont oublié ou ne réalisent pas que la première primaire est l’année la plus difficile de toute l’aventure scolaire. Dans sa compréhension et son appréhension du monde, un enfant trouve ses références le concret des cinq sens et dans son ressenti émotionnel. Ce sont ses outils pour découvrir et comprendre ce qui l’entoure. Voilà qu’à partir d’une date, un début de septembre, l’adulte exige de lui qu’il appréhende le monde à partir d’éléments abstraits. Il doit faire l’apprentissage de langages nouveaux: celui de la symbolique des lettres mais aussi celui des chiffres.

Les secondaires, une étape à ne pas sous-estimer

Celui qui fait partie des grands en primaire retombe dans les petits en secondaire avec toutes les angoisses qui s’ensuivent. C’est la découverte d’un nouveau monde dont le jeune ado ne connaît les ficelles. C’est l’entrée dans un monde où se jouent des rivalités sans pitié, où la violence est parfois de mise, où plane le spectre à la fois tentant et d’angoissant des interdits. En plus de cela, le stress de la réussite scolaire devient de plus en plus présent car « mon avenir en dépend ». l’identité de l’adolescent doit se forger, différente de celles des parents, semblable à celle des pairs, tout cela dans un flou d’un corps qui change. L’enfant n’est plus mais l’adulte est encore loin.

En conclusion, chaque rentrée est une nouvelle façon d’entrée dans la vie. A chaque nouvelle étape qui se présente à nous, nous sommes fragilisés et insécurisés car l’inconnu fait peur. Pourtant, cela nous permet de nous confronter à de nouveaux défis et donc de grandir et d’évoluer. C’est dans ces moments de transition et donc de fragilité pour les enfants, il est plus qu’important d’avoir un soutien parental solide.

Laisser une réponse

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.

x

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé des jeux concours et actualité du portail.