Qu’est ce que l’hypocrisie? | Psycho

L’hypocrisie est un trait de caractère. Lorsque nous sommes hypocrites, nous agissons par intérêt pour nous-même ou pour faire plaisir à autrui.

L’hypocrisie est ainsi un manque de sincérité vis-à-vis de notre entourage, comme vis-à-vis de nous-même.

L’hypocrisie se trouve, également dans l’apparence. Vouloir correspondre à une image, plaire plutôt qu’oser être nous-même.

L’hypocrisie est un manque de loyauté, une mauvaise foi, une forme de manipulation, par jalousie ou pas, pour servir nos intérêts, nous faire aimer, apprécier.

L’hypocrisie permet de dissimuler notre véritable personnalité. Elle est parfois le reflet d’un manque de confiance en nous, d’une mauvaise image de nous, d’un besoin d’être aimé.

L’hypocrisie est source de dualités en nous. Elle affecte nos opinions, nos sentiments, nos besoins, voir nos valeurs, sans tenir compte de notre ressenti. L’hypocrisie crée un désaccord entre nos pensées, nos paroles, nos actes.

Nous sommes hypocrites, lorsque, nous nous mentons à nous-même, mentons, trahissons et nous trahissons, ne tenons pas nos engagements.

Mentir c’est dire une chose et penser et faire son contraire, trahir c’est rompre la confiance donnée, mais aussi se trahir soi-même si nous occultons nos besoins, nos valeurs par intérêt.

Si nous sommes hypocrites pour obtenir quelque chose, que nous l’obtenions ou pas, par effet boomerang, tôt ou tard, notre hypocrisie se retourne contre nous.

Perte de confiance de notre entourage qui progressivement renforce et/ou nous mène à la perte de la confiance et en l’estime nous-même.

L’hypocrisie nous impacte dans toutes les domaines de notre vie, personnelle, professionnelle, sociable.

Les personnes hypocrites sont source de douleurs, souffrance, de négativité, pour elle-même, leur entourage. Elles contribuent à la perte de l’estime et la confiance d’elles-mêmes et perdre estime est confiance de leurs proches. En ce sens, elles sont des relations toxiques.

Elles connaissent tôt ou tard le rejet. Rejet vecteur de colère, tristesse, rancœurs, elles sont ainsi toxiques, également pour elle-même et leur hypocrisie les mène à l’isolement.

Pour se prémunir de l’hypocrisie, il est salutaire d’être, tout d’abord honnête avec soi-même :

  • En osant dire non, lorsque nous ressentons que le oui va à l’encontre de nos besoins, nos valeurs.

  • Cesser de critiquer les autres et particulièrement le/les personne absentes

  • Cesser de reporter sur autrui, la responsabilité de nos actes, décisions, expériences, perçues, vécues, comme négatives.

  • Oser accorder et maintenir des relations sincères plutôt que maintenir des relations par peur de ne pas/plus être aimé, du rejet, de l’abandon…

  • En osant exprimer le meilleur de nous-mêmes, nos envies, nos besoins pour être fidèle et respectueux vis-à-vis de soi.

  • Nous exprimer avec sincérité et humilité et non pour se faire remarquer, par conformisme, pour plaire à autrui.

  • Etre honnête avec soi-même, nos valeurs pour être honnête, loyal avec autrui.

  • Etre soi, et non « jouer un rôle » pour plaire, ne pas décevoir.

  • Etre Acteur/Responsable de nos choix, décisions, actes, y compris dans nos relations

  • Etre bienveillant et respectueux avec soi-même, par son authenticité, pour être bienveillant et respectueux vis-à-vis d’autrui

Virginie Lefranc
Thérapeute, coach de vie
Accompagnement à l’épanouissement personnel et professionnel
Gestion stress social et professionnel
Savoir-Etre/Savoir-Faire
Site : http://www.stresspsychotherapie.fr

Laisser une réponse

Derniers articles

Contact

Website: http://www.psycho-bien-etre.be
Email: info@psycho-bien-etre.be


Aller à la barre d’outils