L’emmaillotage, la solution contre les difficultés de sommeil chez le nourrisson | Bébé

emmaillotage contre les difficultés de sommeil chez le nourrisson
L’emmaillotage ou « wrapping » est une technique qui revient en force. Même si cette technique semble venir d’un autre temps, examinons ensemble les raisons de ce retour en force. Pourquoi enveloppe-t-on les bébés et est-ce nécessaire ? En tous les cas pour certains parents, cette technique semble miraculeuse pour venir à bout des difficultés de sommeil de leurs bambins.

En français, wrapping signifie « emballage ». Dans le registre du maternage, c’est « l’art d’envelopper » les nourrissons. Certaines peuplades utilisent depuis la nuit des temps cette technique pour endormir et rassurer leur enfant. En Europe, il existe encore beaucoup de résistance à renouer avec cette technique. Pourtant nous savons qu’un bébé se sent rassuré en position fœtale comme lorsqu’il était dans le ventre de sa maman. Il est donc logique qu’un nouveau-né,qui a passé neuf mois dans le ventre de sa mère, préfère dormir dans un environnement exigu où il n’est pas vraiment libre de ses mouvements. Cela lui rappellera le cocon où il a séjourné pendant 9 mois. L’emmaillotage le rassure donc parce qu’il lui rappelle d’anciennes sensations.

Lorsqu’il est en phase de sommeil, il arrive souvent qu’un bébé se réveille tout à coup en faisant des mouvements de bras (réflexe de Moro). S’il est bien emmailloté, le bébé dort paisiblement et n’est pas réveillé par des mouvements incontrôlés. Cette technique permet de calmer le bébé car cette sensation enveloppante l’apaise en l’empêchant d’être effrayé par ses propres mouvements. L’emmaillotage peut donc être une solution lorsque votre bébé a des difficultés de sommeil. De plus, l’emmaillotage peut apaiser les pleurs du soir et rassurer un bébé qui souffre de « l’angoisse du crépuscule » par exemple. Les bébés emmaillotés ne ressentiraient plus le vide autour d’eux. Ils seraient généralement plus calmes et dormiraient plus longtemps.

Il semblerait également que cette technique limite également les coliques du nourrisson. Des études ont montré que le « wrapping » ou l’emmaillotage associé au bercement et au rythme rassurant de sons répétitifs apaise les nourrissons souffrant de coliques.

Mais attention, on n’emmaillote pas n’importe comment. Il y a une technique à maîtriser. Il est également important de signaler que dès que bébé commence à se retourner sur le ventre, il faut impérativement cesser de l’emmailloter car il peut s’étouffer. Il vaut mieux se limiter à la nuit pour emmailloter son bébé afin de ne pas entraver ses progrès moteurs.

Il peut arriver qu’un bébé refuse d’être emmailloté. Mieux vaut alors ne pas insister et trouver une autre position qui lui conviendra mieux. Si votre bébé refuse d’avoir les bras immobilisés trop longtemps, il existe diverses adaptations de l’emmaillotement laissant les bras libres.

Un bébé emmailloté se calme généralement au bout de cinq minutes, si ses pleurs persistent, c’est qu’il y a certainement un problème : il peut avoir faim ou avoir mal aux dents… Il est important d’être à l’écoute de ses pleurs et de ne pas tenter l’emmaillotage comme ultime solution.

Si vous hésitez à emmailloter ainsi votre petit bout, vous pourrez peut-être choisir le portage en écharpe. Le portage est une technique qui permet également de rassurer bébé car il sera blotti tout contre vous, profitant ainsi de votre présence et de votre chaleur.

 

Laisser une réponse

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.

x

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé des jeux concours et actualité du portail.