Mal des transports, symptômes et traitements | Maladie

pour le départ en vacances faites attention au mal des transports
Le mal des transports est une maladie qui est très courante et se nomme aussi naupathie. En cette période estivale et de départ en vacances, soyez prévoyant et mettez toutes les chances de votre côté pour ne pas souffrir du mal des transports.

Le mal des transports, qu’est-ce que c’est ?

Le mal des transports est provoqué lors de déplacements en transport que ce soit en voiture, bateau mais aussi en train et en avion. Il arrive lorsque les informations qui arrivent au cerveau sont contradictoires : « je me déplace pourtant je suis immobile ».

Le mal des transports touche particulièrement les enfants de 2 à 12 ans et les femmes. Par contre, les bébés et les personnes âgées ne sont que rarement indisposées par le mal des transports.

Les symptômes :

Le mal des transports se manifeste par une sensation d’inconfort et de malaise qui peut évoluer selon les personnes. Plusieurs autres symptômes peuvent apparaître : mal de tête, somnolence, pâleur, nausées, vomissement, migraine, étourdissement, anxiété, transpiration,…
Le mal des transports ne présente généralement pas de complication, mais il faut faire attention à la déshydratation due aux vomissements (particulièrement chez les enfants).
Dans de rares cas, les personnes touchées peuvent s’évanouir.

Traitements :

Il existe plusieurs médicaments pour éviter ou atténuer le mal des transports mais ils ne sont efficaces qu’à titre préventif. Généralement, il faut prendre le médicament 30 à 60 min avant le départ. Une fois que les symptômes apparaissent, il est souvent trop tard.

En voiture, il existe plusieurs petits trucs qui aident à diminuer le mal des transports comme :

  • S’installer au milieu du siège arrière et regarder au loin.
  • Ne pas lire ou regarder le paysage qui défile.
  • Fixer l’horizon.
  • Ouvrir la fenêtre pour avoir de l’air frais.
  • Ne pas faire trop chauffer la voiture.
  • Arrêter la voiture et se dégourdir les jambes toutes les 2 heures.
  • Éviter l’alcool et les aliments gras avant le voyage.
  • Bien caler sa tête et éviter les mouvements brusques.

En avion : choisir de préférence une place proche d’un hublot.
En bateau : ne pas rester à l’intérieur durant tout le voyage.
En train : toujours s’asseoir dans le sens du déplacement.

1 commentaire
  1.  

    Je voyage beaucoup en moyenne 4 à 5 fois par an, malheureusement pour moi, j’ai le mal de mer et je suis également malade en avion.
    J’ai trouvé un médicament homéopathique qui marche très bien c’est cocculine. Il est adapté aux enfants comme aux adultes
    avec cela j’ai pu faire entre autre une partie des Seychelles en bateau
    et surtout aucun effet secondaire

Laisser une réponse

Derniers articles

Contact

Website: http://www.psycho-bien-etre.be
Email: info@psycho-bien-etre.be


Autres liens