La chirurgie esthétique et la douleur | Beauté

Il est vrai que cela peut en effrayer plus d’un et c’est d’ailleurs la question que vous posez le plus souvent à votre chirurgien esthétique : cette intervention va-t-elle être douloureuse ? Aujourd’hui, gérer la douleur liée à une opération est relativement simple.

La douleur, propre à chacun

Chacun ressent la douleur différemment. Certaines personnes y sont plus sensibles que d’autres et cela peut aussi dépendre de la manière d’appréhender l’intervention et ses suites. En effet, l’anxiété, le stress mais aussi la fatigue d’une personne peuvent influer sur son ressenti de la douleur après une intervention de chirurgie esthétique.

Les douleurs suivant une intervention esthétique sont surtout intenses dans les trois premiers jours. Ensuite, elles diminuent progressivement pour totalement disparaître.

Il est facile de prendre en charge les douleurs des interventions simplement par la prise d’antalgiques et d’antidouleurs. Il peut même être proposé un traitement par morphiniques si la douleur est vraiment trop forte.

Après trois jours, les douleurs s’estompent, donc, mais un certain inconfort peut persister.

Les stages de la douleur

Aujourd’hui, adapter un traitement pour gérer les douleurs est relativement aisé, que ce soit pendant l’intervention ou même après. Selon le type de douleur ressentie et son intensité, les médecins vont savoir trouver le traitement, les doses, et la durée, pour vous soulager.

Selon l’anesthésie choisie, la douleur peut apparaître pendant l’intervention. Mais elle est facilement gérée par des antidouleurs. Si vous êtes sous anesthésie locale, alors avant l’intervention (30 minutes environ), il est possible d’appliquer une crème anesthésiante sur la zone concernée. Sous anesthésie générale, vous ne ressentez pas la douleur et les divers antidouleurs prévus sont injectés directement en intraveineuse, dans votre perfusion.

La douleur post-opératoire, qui apparaît donc après l’intervention, est une phase qui se déroule en deux parties :

  • quelques heures après l’opération
  • quelques jours ou semaines après l’opération. Ici, il sera plutôt fait mention de la convalescence.

En général, la douleur postopératoire est très bien prise en charge par l’utilisation d’anesthésiants et d’antalgiques. Il est souvent nécessaire de prendre des antalgiques, par voie orale, pendant au moins trois jours après l’intervention de chirurgie esthétique.

Il est nécessaire que vous ayez un suivi postopératoire qui servira à adapter votre traitement.

Ne pas confondre douleur et convalescence

Attention de ne pas confondre douleur et convalescence après votre intervention de chirurgie esthétique. Selon l’opération qui va être réalisée, les douleurs peuvent différer. Ainsi, si l’opération est réalisée sur la peau et les glandes, cela sera moins douloureux que s’il faut toucher à un muscle, par exemple. La douleur peut aussi grandement différer selon l’importance de l’opération à mettre en place. La pose d’implants, surtout au niveau des fesses, peut nécessiter une convalescence plus longue et de prendre des antidouleurs pendant quelques jours supplémentaires

Une liposuccion sera plus douloureuse et nécessitera une convalescence plus longue qu’une rhinoplastie, par exemple. Si une abdominoplastie n’est pas réellement douloureuse en soi, elle peut être plus compliquée à gérer si les muscles grands droits sont relâchés et nécessitent donc d’être corrigés.

La douleur après une intervention ne doit pas durer trop longtemps mais elle peut laisser la place à un certain inconfort, une légère gêne, particulièrement lorsque vous effectuez certains mouvements, mais rien de trop intense.

Laisser une réponse

Derniers articles

Contact

Website: https://www.psycho-bien-etre.be
Email: info@psycho-bien-etre.be


shopify traffic stats
[sg_popup id=1]