Quand le stress dérègle le cycle menstruel | Santé


Avez-vous des règles manquées ou tardives ? Nous allons voir pourquoi le stress peut affecter de nombreuses femmes pendant leurs cycles menstruels. La bête noire de la culture contemporaine est une grande source de stress pour la plupart des gens, ce qui amène notre corps à sécréter de nombreuses hormones. Ne vous alarmez pas, c’est réversible et gérable en fin de compte. Nous allons essayer de faire valoir l’argument

Avant toute chose, si vous êtes ici pour savoir comment remettre votre cycle menstruel sur les rails, assurez-vous que vous n’avez pas de symptômes de grossesse, que votre contraception vous convient, ou d’autres conditions plus importantes. On n’est jamais trop prudent quand il s’agit de sa santé, alors n’ayez pas peur de vous entourer de personnes bienveillantes et spécialisée dans la santé. Médecin, gynécologue, etc.

Avec l’épidémie, les troubles anxieux, la tristesse et le stress ont augmenté. La santé mentale et le bien-être des personnes ont été affectés négativement par la pandémie, de même que leurs états physiologiques. Les femmes sont particulièrement vulnérables à ces troubles, qui se manifestent par des anomalies du cycle menstruel.

Le stress et l’anxiété perturbent le cycle menstruel

Les chercheurs ont analysé les données d’une enquête en ligne menée auprès de 210 femmes âgées de 18 à 45 ans, exemptes de maladie utérine et n’utilisant pas de contraception. Les participantes ont déclaré que leur niveau de stress avait augmenté depuis le début de la pandémie. Celles dont la santé mentale était la plus affectée ont également signalé des changements dans leur cycle menstruel.

Le cycle menstruel moyen était de 29,9 jours dans cette étude, par rapport au cycle normal de 28 jours observé chez les femmes qui n’utilisaient pas de contraception hormonale (CHC) et n’allaitaient pas. Cinquante-quatre pour cent des femmes avaient un cycle menstruel plus long que d’habitude, et 34 % avaient des règles plus longues et plus pénibles. La moitié d’entre elles ont également connu

Il est reconnu depuis longtemps que le stress a un impact sur le cycle menstruel, et il n’est pas surprenant que l’environnement épidémique soit lié à de telles variations. Cette étude, de portée limitée et menée principalement auprès de femmes blanches qui n’ont pas de lien direct avec les malades, ne rend pas compte de toutes ces irrégularités. De plus, si ces problèmes persistent, ils pourraient avoir des effets néfastes sur la santé des femmes

Astuce pour réguler le stress 

Le stress fait partie intégrante de la vie. Peu importe notre âge ou notre emploi du temps, nous en vivons tous.

Bien que nous en ayons une vision défavorable, le stress a ses avantages : il nous pousse à nous dépasser physiquement et mentalement. L’entraînement physique, par exemple, est une forme de stress qui nous oblige à travailler dur afin de renforcer notre corps ; et les échéances nous incitent à accomplir des tâches.

Le stress peut améliorer les performances lorsqu’il est modéré, mais un stress trop important peut les contrecarrer. La tension induite par certains événements, tels que des échéances professionnelles ou des examens scolaires, peut être de courte durée et se dissiper une fois la pression supprimée. En revanche, le stress chronique ou continu a été associé à un risque accru de diabète, de maladies cardiaques, de cancer, d’hypertension et d’autres maladies. Le stress peut être causé par un certain nombre de facteurs, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de votre corps. Les expériences vécues au début de la vie, le fonctionnement du cerveau et la génétique sont tous considérés comme jouant un rôle dans la façon dont vous réagissez au stress. Comprendre ce qui vous cause du stress peut vous aider à éviter ses effets néfastes sur votre quotidien.

Oui, même si vous vous laissez prendre au jeu du serpent qui se mord la queue : le stress et l’inquiétude ne sont pas inévitables, et ils peuvent être contrôlés. Voici quelques conseils pour vous aider à retrouver votre routine habituelle sans les maux de tête !

  1. La cause principale : C’est un peu étrange à dire, mais il est essentiel de savoir ce qui cause l’anxiété. Est-ce votre travail ? De votre maison ? Des problèmes avec des personnes dans votre vie ? Vous pouvez plus facilement dire non en identifiant la cause.
  2. Médecine douce et naturelle : Il existe plusieurs alternatives aux traitements traditionnels qui peuvent vous aider à vous détendre et à déstresser, notamment l’aromathérapie ou l’homéopathie.
  3. Le style de vie : Vous pouvez le rendre plus sain, comme vous pouvez l’adapter à vos préférences. Même si le mot “professeur” a une connotation négative lorsqu’il s’agit de vous donner ce conseil, vous remarquerez qu’il y a des résultats tangibles et ce ne sont pas les nombreux articles et blogs sur la santé qui vous diront le contraire. On minimise la consommation de café, on établit un
  4. La relaxation : si vous n’êtes pas très sportif, il existe de nombreuses activités plus calmes, comme la méditation, le yoga ou la sophrologie, qui sont toutes idéales pour se détendre et trouver un équilibre entre le corps et l’esprit.

Quelle que soit la raison, il est essentiel de prêter attention aux demandes de votre corps. Si vous avez des inquiétudes ou des questions, consultez un médecin et discutez-en avec un ami.

C’est toujours un moment fantastique pour se détendre avec une tisane apaisante !

Laisser une réponse

Derniers articles

Contact

Website: https://www.psycho-bien-etre.be
Email: info@psycho-bien-etre.be


shopify traffic stats
[sg_popup id=1]