Le matelas et ses effets sur le sommeil et la santé | Sommeil

Nous sommes nombreux à nous réveiller le matin avec une sensation de fatigue. Bien souvent, nous les mettons sur le compte d’une journée épuisante ou d’une difficulté à dormir. Et pourtant, il existe une raison apparente : le matelas. En effet, il joue un rôle important sur notre sommeil et notre bien-être. Le choisir avec soin et l’entretenir régulièrement sont donc des gestes essentiels.

Découvrez comment !

Comment la qualité de la literie influe-t-elle sur notre santé ?

Le sommeil est le premier à être affecté par un mauvais matelas. En effet, vous allez avoir des difficultés à vous endormir et à tenir la même position tout au long de la nuit. Ce problème de sommeil peut avoir deux origines. Il peut s’agir d’un mauvais choix de matelas, une suspension ou une fermeté inappropriée. Ou alors d’un matelas vieillissant. Un vieux matelas est d’ailleurs source d’allergie en raison des acariens qui s’y trouvent.

Le manque de sommeil va pourtant être ressenti dès le réveil, voire pendant toute la journée, en raison des activités musculaires effectuées et les micro-réveils subis pendant la nuit. De plus, les conséquences de cette mauvaise literie auront un effet boule de neige jusqu’à atteindre votre état de santé en général. Le manque de sommeil provoque en effet l’affaiblissement du système immunitaire et engendre des maladies telles que des maux de tête, la hernie discale ou des maladies cardiovasculaires.

Une literie de qualité favorise donc un sommeil réparateur et moins agité. Elle réduit également votre niveau de stress. Bien dormir signifie pouvoir se reposer en toute tranquillité, loin des inquiétudes et des pensées incessantes. Vous évitez ainsi de commencer la journée en étant anxieux ou irrité. De plus, outre les impacts sur le sommeil, un mauvais matelas provoque également des douleurs physiques, douleurs lombaires, douleurs articulaires et torticolis. Des douleurs qui peuvent persister toute la journée et nous rendre nerveux. D’où l’intérêt d’un matelas de qualité, à choisir chez des revendeurs qui la garantissent, comme Tulo.

Les signes qui indiquent qu’il faut changer le matelas

Bien évidemment, certains états de fatigues peuvent trouver leur origine dans une activité intense pendant la journée ou des heures de sommeil insuffisantes. De même, un entretien des linges de lit peut suffire pour faire passer les allergies. Ainsi, ces signes nous semblent parfois insuffisants pour changer de matelas. Néanmoins, il existe des signes qui ne trompent pas. À savoir, la sensation ressentie lorsque vous vous allongez sur votre matelas. Au lieu d’être soutenu par le matelas, vous allez vous enfoncer. Et lorsque vous vous levez du lit, vous verrez également l’empreinte du corps qui reste dessus. Les ressorts peuvent par ailleurs commencer à être sentis. Dès que vous avez ce genre de sensation, pensez à changer votre matelas.

Vous devez d’ailleurs savoir qu’un matelas a une durée de vie limitée. Il doit être changé, en général, tous les 8 ou 10 ans. Si vous ressentez les sensations d’inconfort bien avant, n’hésitez pas à vous débarrasser de votre matelas vieillissant !

Il est également conseillé de changer le sommier avec le matelas. Le sommier contribue en effet à la durée de vie et au confort de ce dernier.

Choisir sa literie : les critères à prendre en compte

Choisir le matelas, c’est en quelque sorte définir le niveau de confort que vous souhaitez avoir. Différents éléments entrent en ligne de compte pour déterminer ce confort, et faire le bon choix de matelas. Parmi eux, la qualité de la suspension, le confort d’accueil et la fermeté.

La suspension de votre matelas varie en fonction de la matière que vous choisissez, entre latex, mousse et ressorts. Le latex est naturellement élastique et peut donc se déformer facilement suivant vos mouvements, sans qu’il s’altère au fur et à mesure de l’utilisation. Les matelas en latex sont proposés sous des densités différentes, en fonction de leur fermeté. Le matelas en mousse est également reconnu pour sa fermeté. Il est adapté pour un couchage d’appoint et se trouve parmi les plus abordables sur le marché. Parallèlement à ces modèles existent les matelas à mémoire de forme. Ils permettent d’enfoncer progressivement le corps et d’alléger les points de pression. Ils sont recommandés pour les personnes ayant des problèmes de dos ou d’articulation.

En ce qui concerne le matelas à ressorts, il existe sous des formes diversifiées, avec des ressorts biconiques, ensachés ou à fil contenu. Les matelas à ressorts ensachés sont les modèles conseillés si vous souhaitez bénéficier d’une indépendance de couchage. Le nombre de ressorts est également différent d’un modèle à un autre. Vous pouvez ainsi vous référer à ce nombre pour déterminer le niveau de confort offert par le matelas.

Pensez également au confort d’accueil, la sensation que vous ressentez au moment où vous vous posez sur votre matelas. Il est en général conditionné par le soutien et la fermeté du matelas qui, à leur tour, dépendent de la suspension. Selon la matière et la densité du matelas, le soutien peut être souple ou ferme. Le confort reste néanmoins une notion subjective. L’essentiel est donc de choisir un soutien et une fermeté qui s’adaptent à vos conditions physiques. Un matelas trop mou ou trop ferme s’avère par exemple inconfortable, surtout si vous avez des problèmes de dos.

Enfin, l’indépendance de couchage reste un critère non moins important. Elle est fortement conseillée pour les personnes qui bougent beaucoup ainsi que pour les couples. Grâce à elle, vous ne ressentez pas les mouvements de votre conjoint(e).

L’entretien du matelas

Un entretien régulier contribue à une bonne longévité de votre matelas. Il est également nécessaire pour éliminer les acariens responsables des allergies. Quelques bons gestes sont donc à privilégier, à commencer par l’aération de votre matelas. Tous les matins, pensez à laisser votre fenêtre ouverte pendant une bonne dizaine de minutes. L’aspiration est tout aussi utile pour dépoussiérer votre matelas. À défaut de pouvoir le faire chaque jour, réalisez-la au moins une fois par mois. L’utilisation d’une alèse est d’ailleurs indispensable pour éviter que la transpiration n’atteigne le matelas. Sans oublier de retourner celui-ci au moins tous les trois mois. Avec un matelas qui dispose d’une face été et hiver, vous aurez à le retourner à chaque changement de saison.

Comme le matelas, les linges de lit vont également s’user au fil du temps. Dans l’idéal, la couette doit être changée tous les 4 ans et les oreillers tous les 2 ans. Si vous utilisez une alèse, elle doit être changée tous les ans.

Bref, la qualité du matelas est essentielle pour favoriser l’effet réparateur du sommeil. Tâchez donc de bien le choisir et de l’entretenir comme il faut !

Laisser une réponse

Derniers articles

Contact

Website: http://www.psycho-bien-etre.be
Email: info@psycho-bien-etre.be


[sg_popup id=1]