Comment se reconstruire après un burn-out? | Dépression

se reconstruire après un burn-out
Aussi appelé “syndrome d’épuisement professionnel”, le burn-out est une notion qui peine encore aujourd’hui à trouver une définition. Pour Freudenberger, le premier à l’avoir identifiée, il s’agit d’“un état de fatigue et de frustration, de dépression, provoqué par la dévotion à une cause, un mode de vie, ou une relation humaine et qui échoue à produire les résultats espérés“.
Le burn-out peut survenir dans toutes les couches socio-professionnelles et s’observe également en dehors d’un emploi, chez des mères de famille par exemple.
S’il s’agit d’un épisode dépressif ponctuel, vous ne devriez pas en négliger les causes pour autant, au risque d’en subir des récidives. Aussi, la reconstruction après un burn-out va s’opérer en deux temps.

Juste après un burn-out : prendre du recul et lâcher prise

Le burn-out entraîne généralement une incapacité soudaine à poursuivre toute activité professionnelle et oblige l’individu à déconnecter. Tant mieux, car qui dit épuisement dit besoin de se reposer, physiquement et émotionnellement.
S’il identifie des difficultés à lâcher prise ou une persistance d’un état anxieux, un médecin pourra être amené à prescrire un traitement médicamenteux.
Il est primordial de s’occuper de vous. Une personne n’est pas comme un appareil électrique qui, une fois déchargé, pourra fonctionner sur secteur. Il va falloir recharger totalement les batteries si vous voulez pouvoir avancer à nouveau. À ces fins, du repos, de la relaxation et une activité sportive sont particulièrement recommandés.
Un grand bénéfice peut être tiré de longues marches durant lesquelles vous accordez votre attention au moment présent et à votre environnement. De nombreuses personnes souffrant de burn-out trouvent du réconfort en pratiquant la méditation, l’hypnose ou la sophrologie.

À long terme : Identifier les causes du burn-out et y remédier

Si une maison a brûlé du sol au plafond, il serait imprudent de la reconstruire à l’identique. On prendra soin d’ajouter un extincteur et de remettre une chaudière aux normes !
Il en est de même pour l’individu suite à un burn-out. Qu’est-ce qui a causé votre épuisement ? Il est rare qu’il s’agisse exclusivement d’un facteur extérieur, comme une charge de travail excessive.
C’est le moment d’identifier précisément ce qui, bien que néfaste, a été accepté et subi. Ce processus de questionnement peut-être effectué seul, mais bien souvent l’aide ponctuelle d’un professionnel fait gagner un temps précieux.
Il faudra peut-être apprendre à dire “non”, à lâcher prise, à poser des limites. N’oublions pas que le burn-out peut aussi être causé ou alimenté par une relation professionnelle ou personnelle néfaste qu’il est temps, le cas échéant, de redéfinir ou de rompre.

Laisser une réponse

Derniers articles

Contact

Website: http://www.psycho-bien-etre.be
Email: info@psycho-bien-etre.be


Autres liens